Attac 33 et ANV COP21 repeignent la façade de la Caisse des Dépôts pour dénoncer des financements climaticides : vidéo et revue de presse !

Pas un euro de plus pour les énergies fossiles !

Le 16 mars 2019 à Bordeaux, 37 militant·e·s d’Attac 33 et d’ANV COP21 Gironde ont dénoncé la responsabilité de la Caisse des Dépôts et donc du Gouvernement dans l’aggravation des dérèglements climatiques !

La Caisse des dépôts ne doit plus utiliser l’épargne des Français·es (dont l’argent du LDDS) pour investir dans des projets de soutien aux énergies fossiles ! #PasAvecNotreArgent

La mobilisation des gilets jaunes a montré qu’une politique climatique ambitieuse ne pouvait se résumer à une fiscalité carbone inefficace et injuste socialement. D’un côté, on taxe les citoyens sur leur consommation de carburant alors qu’ils ont à peine de quoi vivre et de l’autre, on aide et on finance à coup de milliards, via des institutions financières publiques, les plus gros pollueurs de notre époque.

Attac 33 et ANV COP 21 Gironde unissent leur voix pour exiger l’arrêt immédiat des investissements publics dans les énergies fossiles et une réglementation contraignante pour flécher l’argent de l’épargne populaire vers les seuls projets contribuant à la transition énergétique, écologique ou sociale.

A Bordeaux, Attac 33 et ANV COP21 repeignent la Caisse des dépôts.

Retrouvez la revue de presse de l’action :

AgendaTous les événements