Samedi 2 décembre - Manifestation contre la loi "plein emploi"

Source : Attac 33

Retrait de la loi « Plein emploi ». Le droit à vivre est non négociable !
Le cœur de la loi Plein-Emploi décrète que les allocataires du RSA seront astreints à 15h d’ « activités » par semaine : du travail gratuit ne donnant accès à aucuns droits sociaux ou pour les plus « éloignés de l’emploi », de la...

Place de la Victoire
Bordeaux

Retrait de la loi « Plein emploi ». Le droit à vivre est non négociable !

Le cœur de la loi Plein-Emploi décrète que les allocataires du RSA seront astreints à 15h d’ « activités » par semaine : du travail gratuit ne donnant accès à aucuns droits sociaux ou pour les plus « éloignés de l’emploi », de la formation vers les métiers en tension (…), ateliers C.V. ou autre – la liste n’étant pas précisée ! Si ces personnes n’acceptent pas cette contrainte leur RSA sera purement et simplement coupé.

Cette violence sociale imposée aux plus fragiles et démunis aura de graves conséquences jusqu’au risque de se retrouver à la rue !

De fait, le gouvernement Macron continue les attaques contre le monde du travail avec ou sans emploi, au profit des patrons dont il est la marionnette. Cette politique ne fait qu’accroître la précarité et la misère : 9,1 millions de pauvres dans l’un des pays les plus riches du monde. Et en fait de « ruissellement » accroît la précarisation des travailleurs, des jeunes, des chômeurs et de tous les démunis à la rue ou pas.

La création de France travail n’aura d’autre but que de contrôler, sanctionner, radier, fliquer les privés d’emploi pour les forcer « à traverser la rue » vers les Bullshit Jobs proposés. Avec la renégociation de l’assurance chômage, il s’agit une fois de plus, pour le gouvernement, de réduire drastiquement la durée et le montant de l’indemnisation des sans emploi au prétexte d’une amélioration du marché du travail. Les intermittents verront de nouveau leur statut davantage précarisé.

Défendons nos droits sociaux !

Empêchons-les de couper les vivres aux gens !

Rejoignez-nous ! Organisons-nous ! Mobilisons-nous !

• En urgence : Relève immédiate des minima sociaux, des allocations et des salaires
• Réduction du temps de travail à 32h
• Pour un revenu garanti inconditionnel avec ou sans travail à hauteur du SMIC
• Contre la destruction de nos droits sociaux et le démantèlement des services publics

Tous-tes concernés-es !

Manifestation samedi 2 décembre 2023 à 15h Place de la Victoire à Bordeaux