Affaire Geneviève Legay : mobilisons-nous le 11 janvier !

Source : Attac 33

[EDIT 11/10/2023]
Le 10 octobre, nous avons appris le report du procès du Commissaire Souchi responsable de la charge policière ayant failli coûter la vie à Geneviève Legay, alors porte-parole d’Attac 06, le 23 mars 2019 à Nice lors d’une manifestation de Gilets Jaunes. Ce procès, initialement prévu...

Lyon

[EDIT 11/10/2023]

Le 10 octobre, nous avons appris le report du procès du Commissaire Souchi responsable de la charge policière ayant failli coûter la vie à Geneviève Legay, alors porte-parole d’Attac 06, le 23 mars 2019 à Nice lors d’une manifestation de Gilets Jaunes. Ce procès, initialement prévu le 13 octobre, aura lieu le 11 janvier 2024.

A l’occasion de ce procès historique, un meeting pour soutenir Geneviève et pour en finir avec les violences policières était organisé le jour même du procès ce vendredi 13 octobre à la Bourse du Travail de Lyon. Pensé pour mettre en lumière ce scandale d’Etat et donner la parole à plusieurs victimes de violences policières parmi celles et ceux qui n’ont pas accès à un procès, ce meeting ne pourra pas être organisé deux fois.
Rendez-vous à Lyon le jeudi 11 janvier 2024

La mobilisation en ressortira enrichie car l’attention médiatique et politique est au rendez-vous aujourd’hui, elle le sera d’autant plus avec ce rebondissement. Et surtout, la mobilisation d’ampleur du mouvement social qui s’est créée autour de ce procès ne sera que plus forte.

***********************************

Vendredi 13 octobre aura lieu le procès du commissaire Rabah Souchi, qui avait ordonné la charge policière ayant gravement blessé Geneviève Legay, alors porte-parole d’Attac 06, le 23 mars 2019 à Nice, lors d’une manifestation de Gilets Jaunes.

Rendez-vous à Lyon vendredi 13 octobre

Un événement militant est en cours d’organisation à Lyon vendredi 13 octobre, avec pour mot d’ordre "Justice pour Geneviève Legay ! Justice pour toutes les victimes de violences policières !". Cette mobilisation vise à :

  • Montrer pourquoi l’affaire Geneviève Legay est un scandale d’État (mensonges au plus haut sommet de l’État, obstacles à la manifestation de la vérité, street medics empêché·es d’intervenir, commissaire décoré par sa hiérarchie au lieu d’être sanctionné...) ;
  • Faire le procès des violences policières, pour toutes les victimes n’ayant pas accès à un procès, en donnant largement la parole à des victimes et familles de victimes, notamment des quartiers populaires ;
  • Expliquer nos revendications pour en finir avec les violences policières et ainsi poursuivre la mobilisation du 23 septembre prochain.
  • Permettre de suivre le procès, avec des témoignages de personnes présentes au tribunal.

Retrouvez ici toutes les informations sur les enjeux du procès