31 janvier 2023 : mobilisons-nous pour le droit à une retraite digne et heureuse !

Attac 33 se joint à l’appel à la grève et à manifester contre la réforme des retraites.
Rejoignez-nous le mardi 31 janvier 2023 à 12h, place des Quinconces à Bordeaux pour la manifestation !

La Première ministre a présenté le projet de réforme des retraites visant à reporter l’âge légal de la retraite à 64 ans avec allongement accéléré de la durée de cotisation.

À rebours de l’opinion publique et de toutes les organisations syndicales et associations investies sur le terrain social et écologique, le gouvernement s’obstine à imposer une réforme injuste et injustifiée. Mobilisons-nous !

La réforme des retraites est injustifiée, car il n’y a aucune urgence financière et le système de retraites n’est pas en danger ainsi que l’indique clairement le rapport du Conseil d’Orientation des Retraites (COR). Le COR a en effet bien établi que, dans le pire des cas, le déficit du système de retraites s’élèverait entre 12 et 15 milliards dans une décennie, soit pas plus de 4 % du total des pensions. Il ne nécessiterait donc qu’une hausse très faible du taux de cotisation, entre 0,8 et 1 point étalé sur la décennie pour le couvrir.

Cette réforme est par ailleurs injuste car elle va peser avant tout sur les plus précaires et les plus mal payées. Celles qui auront commencé à travailler tôt, par exemple à 18 ans, devront attendre l’âge de 67 ans, bien qu’ayant cotisé pendant la durée requise de 42 ou 43 ans, pour faire valoir leur droit à la retraite à taux plein. Le dispositif de retraite anticipée pour carrières longues est conservé, mais l’âge de départ est rallongé de 2 ans. Elle frappe de plein fouet les catégories populaires qui ont une espérance de vie inférieure et exercent des métiers à la pénibilité non reconnue.

Pour en savoir plus :